Êtes-vous prêt?

Des changements de réglementation majeurs, en vertu de la législation de l’UE et du Royaume-Uni, sont entrés en vigueur, qui concernent  tous les restaurateurs et gérants dans les métiers de bouche et accueil du public.

Le règlement F-Gas vise à réduire les émissions de réchauffement planétaire causées par les gaz F (les fluides frigorigènes que l’on trouve généralement dans les applications de chauffage et de refroidissement, y compris les équipements de réfrigération commerciaux), et fait partie de l’agenda européen sur le changement climatique tel que défini dans la feuille de route de l’UE qui concerne la faible émission de carbone .

Le mécanisme garantit la réduction des émissions grâce à un calendrier d’interdiction progressive et d’interdiction pure et simple sur une période convenue, afin de réduire la consommation et de changer la façon dont l’industrie peut utiliser ces gaz non respectueux de l’environnement.

En effet depuis 2015, l’objectif final est une réduction de l’utilisation de HFC (hydrofluorocarbures) de 79% d’ici 2030, encourageant les fabricants, les sociétés de services techniques et les opérateurs à adopter des technologies fonctionnant avec des fluides frigorigènes à Potentiel de Réchauffement Global nettement plus faible.

De grands changements sont entrés en vigueur le 1er janvier 2020, affectant les  sociétés de service et de maintenance des équipements de réfrigération existants et la disponibilité des équipements similaires.

Soyez prêt pour 2020

True produit une campagne destinée à éduquer les utilisaateurs sur la législation, ainsi que l’impact de la réfrigération sur les entreprises en ce qui concerne la durabilité et l’environnement. Nous avons tous une responsabilité dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Êtes-vous prêt?

Loi concernant les appareils frigorifiques.

De plus en plus strict pour les fluides frigorigènes

L’objectif 2030 du Règlement Européen sur les gaz fluorés est clair: les émissions de gaz à effet de serre liées aux réfrigérants doivent être réduites par cinq. Dans le cas du gaz F, les réfrigérants à fort PRG (potentiel de réchauffement planétaire) * seront progressivement supprimés. La quantité de HFC ** mise à disposition sur le marché sera progressivement réduite en fonction de leur GWP qui passera d’environ 2000 à 400 sur 15 ans.

1987
Le sommet de Montréal a interdit les CFC (chlorofluorocarbures) et les HCFC (hydrochlorofluorocarbures), qui appauvrissent la couche d'ozone et contribuent à l'effet de serre. Ils sont remplacés par des HFC (hydrofluorocarbures), qui ont un faible impact sur la couche d'ozone.
1997
Le sommet de Kyoto de 1997 a interdit les HFC: ils sont désormais connus pour produire des gaz à effet de serre (100 à 300 fois plus que le CO2!)
2006
L'UE adopte le règlement sur les gaz à effet de serre (gaz F).
2015
Le règlement européen F-gas II accélère la réduction des émissions de gaz à effet de serre avec une éventuelle interdiction des HFC toujours sur le marché de la réfrigération.
2020
La vente de nouveaux équipements avec un gaz réfrigérant GWP supérieur à 2500 a été interdite.
2022
La vente de nouveaux équipements avec un gaz réfrigérant GWP supérieur à 150 sera interdite le 1er janvier.
2030
L'utilisation de fluides frigorigènes pour les dépannages et la maintenance des équipements (récupérés, valorisés et / ou recyclés) avec un GWP supérieur à 2500 sera interdite le 1er janvier.
fiber_manual_record 1987
fiber_manual_record 1997
fiber_manual_record 2006
fiber_manual_record 2015
fiber_manual_record 2020
fiber_manual_record 2022
fiber_manual_record 2030

Qu’est-ce que tout cela signifie pour moi?

Il y a de fortes chances que si vous possédez des armoires de congélation avec groupe logé ou des réfrigérateurs de grande capacité, vous possédez un équipement fonctionnant au gaz R404A.

L’interdiction de 2020 concerne également des restrictions de service, mais sur des systèmes plus grands qui contiennent une grande quantité de gaz, se limitant désormais à l’utilisation de fournitures récupérées plutôt que nouvelles.Les techniciens seront toujours autorisés à utiliser du gaz neuf / vierge pour recharger les unités avec groupe logé (jusqu’en 2030), mais la disponibilité réduite de ce type de gaz entraînera une augmentation des coûts du, ce qui pourrait avoir un impact important sur les montants de dépannage et d’entretien.

Si l’équipement n’est plus couvert par la garantie, les opérateurs devraient s’attendre à voir le coût du service augmenter, peut-être considérablement, en raison de la flambée des prix du gaz.

En tant que propriétaire d’équipements contenant du gaz F, le règlement impose également un certain nombre de responsabilités légales à l’opérateur en ce qui concerne la limitation des fuites de gaz nocives. La violation de ces obligations peut entraîner des amendes, des pénalités et des poursuites juridiques selon la gravité de l’infraction et le pays de l’UE où l’opérateur est basé.

 

Il est important de noter.

Lorsqu’ils sont utilisés de manière responsable et correctement stockés, les gaz F sont sûrs. Le confinement est le problème clé, avec leur impact environnemental lié uniquement à leurs propriétés de réchauffement climatique en cas de fuite / rejet dans l’atmosphère.

R134a (GWP 1430)
R404A (GWP 3922)
Le R404A est le gaz réfrigérant que l'on trouve généralement dans les grands systèmes frigoriques et les meubles négatifs avec groupe logés. Le R134a est le HFC utilisé pour les armoires froides positives et bien que ce ne soit pas aussi immédiat, l'interdiction de ce gaz est également à venir sous peu, en 2022, et entraînera probablement des résultats similaires pour les équipements existants.
Le R404A est le gaz le plus largement utilisé dans la réfrigération commerciale à travers l'UE. Couramment employé dans les systèmes négatifs avec groupes déportés (tels que ceux utilisés dans les supermarchés) et dans les petites armoires de congélation avec groupe logé. En raison de son GWP élevé, la vente de nouveaux équipements de réfrigération utilisant du gaz R404A a été interdite depuis le 1er janvier 2020.
Glossaire

GHG: Les gaz réfrigérants considérés comme des gaz à effet de serre.

tCO2e (tonne métrique d’équivalent CO2):
Unité de mesure des émissions de réfrigérant. Tonne métrique d’équivalent CO2
pour un gaz = quantité de gaz x potentiel de réchauffement planétaire du gaz.

*GWP (Global Warming Power): Indicateur des propriétés radiatives d’un fluide frigorigène.

**HFC (hydrofluorocarbures): Gaz composés d’halogènes utilisés pour remplacer les substances qui appauvrissent la couche d’ozone (CFC), mais qui contribuent à l’effet de serre.

Le risque de fuites.

Les réfrigérateurs reposent sur la propriété de changement de forme des réfrigérants (du liquide au gaz et vice versa). Le gaz comprimé se fraye un chemin à travers les serpentins à l’intérieur du réfrigérateur où il se refroidit et absorbe l’énergie, abaissant la température des aliments à l’intérieur.

Bien que les circuits de réfrigérant soient conçus pour être «étanches», même la plus petite des fuites peut libérer du gaz dans l’air. Les CFC utilisés jusqu’en 1987 ont été interdits une fois qu’il a été découvert qu’ils étaient extrêmement nocifs pour la couche d’ozone. Mais on a découvert plus tard qu’il y avait aussi un problème majeur avec les HFC qui les ont remplacés: leur effet de serre est bien, beaucoup plus élevé que le CO2, jusqu’à 13 000 fois plus élevé!

La réglementation rend tous les opérateurs d’équipements contenant du gaz F légalement responsables de prendre toutes les mesures possibles pour empêcher les fuites de gaz de leur équipement

Cela comprend des contrôles de fuite réguliers et de routine effectués sur tous les systèmes (avec des intervalles allant de trimestriel à annuel selon la quantité de réfrigérant dans le système), de faire réparer toute fuite détectée dès que cela est possible et de faire vérifier les réparations après un mois pour s’assurer que la réparation ne fuit pas.

Tous les coûts supplémentaires de ces travaux d’entretien sont aux frais de  l’opérateur.

Les opérateurs doivent utiliser les services de sociétés qualifiées pour effectuer des tâches liées aux équipements fonctionnants au gaz F. La règlementation exige que toute personne entretenant ou dépannant un équipement contenant des réfrigérants HFC dispose d’une certification F-Gas appropriée.

Ce que tout cela signifie pour les opérateurs, c’est que le temps presse sur la viabilité de ces anciens réfrigérants généralement utilisés dans les applications de réfrigération commerciale. Heureusement, ces nouvelles réglementations influencent également les fabricants d’équipements, encourageant de nouvelles avancées technologiques qui utilisent non seulement des gaz «réfrigérants naturels» respectueux de l’environnement, mais qui présentent également de nombreux autres avantages.

L’essor des réfrigérants naturels pour les applications commerciales.

Qu’est-ce que le réfrigérant hydrocarboné?

Les réfrigérants à base d’hydrocarbures (HC) sont des gaz naturels non toxiques qui n’ont aucune propriété d’appauvrissement de la couche d’ozone et un faible potentiel de réchauffement planétaire. C’est pour cette raison, ils ont été sélectionnés comme successeurs respectueux de l’environnement,  des fluides frigorigènes à base d’hydrofluorocarbone (HFC) pour la réfrigération commerciale, après avoir été largement utilisés pendant de nombreuses années dans la réfrigération domestique.

Le R290 en particulier, un propane hautement raffiné, est le principal gaz réfrigérant HC maintenant utilisé dans les équipements commerciaux de réfrigération et de congélation, et présente un bon nombre d’opportunités

HC est la prochaine étape, non seulement en termes de responsabilité environnementale. Il est aussi bien très efficiant lorsqu’il est utilisé pour les armoires frigoriques

Aujourd’hui, les utilisateurs avertis choisissent la réfrigération HC pour leurs entreprises, dans le cadre de leurs objectifs de développement durable, pour accroître la responsabilité environnementale et prioriser la réduction de l’énergie résiduelle.

Avantages
Environnement
Opérationnel
Le potentiel de réchauffement planétaire (PRP) est la mesure relative de la quantité de chaleur qu'un gaz à effet de serre emprisonne dans l'atmosphère. Le R290 offre un GWP de seulement 3, une réduction massive par rapport aux gaz HFC typiques. Il a également des propriétés d'appauvrissement de la couche d'ozone ZERO (ODP)
Les propriétés thermodynamiques du R290 sont également supérieures aux HFC, avec une capacité thermique d'environ 90% supérieure au R404A et une viscosité plus faible. Cela signifie que le R290 peut absorber plus de chaleur, plus rapidement, entraînant une récupération de température plus rapide et, lorsqu'il est associé aux derniers composants écoénergétiques, il offre une consommation d'énergie considérablement réduite.

Quel est votre plan de sortie HFC?

Les règlements sont en place. Les délais d’élimination sont là. Il est maintenant temps d’évaluer vos actifs en terme de réfrigération et de déterminer l’impact sur votre exploitation.

Indépendamment de F-Gas, la réalisation d’audits réguliers et la tenue d’un registre à jour de vos meubles réfrigérés  est une bonne pratique.

Avec des données précises, vous pouvez déterminer efficacement le moment auquel le remplacement de vos équipemnts sera nécessaire.

Pour éviter les coûts supplémentaires et les obligations légales de F-Gas et bénéficier des avantages de la technologie de réfrigération HC, tous vos meubles réfrigérés existants fonctionnant aux gaz HFC qui sont hors garantie, en mauvais état et / ou âgés de plus de 5 ans doivent être inclus dans un plan de remplacement. .

Une fois les actifs identifiés et les informations compilées, il est possible de comparer la consommation d’énergie des équipements, anciens pour nouveaux, sur la base de l’étiquetage des descriptions publiés sur les sites Web des fabricants et des revendeurs.

Pour les produits plus anciens existants, l’étiquetage (introduit en 2016) peut ne pas exister, il sera donc nécessaire de contacter directement le fabricant pour plus d’informations. Dans le cas de meubles dont la production à cessée, il est sûr de supposer qu’un produit équivalent HC disponible aujourd’hui sera au moins 30% plus économe en énergie, mais pourrait être plusieurs centaines de fois plus efficace. Les progrès technologiques récents ont été si importants.

Pour les opérateurs ayant de grands locaux, l’utilisation d’équipement les plus écoénergétiques peut avoir un impact énorme sur ces coûts d’exploitation. Tenez compte non seulement du coût d’acquisition de l’équipement, mais aussi des coûts d’exploitation sur la durée de vie du produit, qui peuvent représenter plusieurs fois le coût d’achat initial du produit.

Informations à identifier:
  1. Fabricant, nom du modèle, numéros de série
  2. Gaz réfrigérant utilisé
  3. Âge de l’équipement
  4. État de la garantie
  5. État de l’équipement (enfin PPM)
  6. Quantité et coûts des appels concernant le à ce jour

L’essor des réfrigérants naturels pour les applications commerciales.

Une réglementation distincte du gaz F (mais avec des intentions similaires) a été introduite en juillet 2016, exigeant que certains produits de réfrigération commerciaux portent des étiquettes énergétiques, similaires à celles que l’on trouve sur de nombreux produits électroniques grand public.

Les fabricants d’équipement sont tenus de publier ces étiquettes afin que les utilisateurs puissent comparer et étudier les coûts de fonctionnement de produits similaires lors de leur décision d’achat.

Avec les informations concernant leurs équipements actuels et les données apposées sur les étiquettes des nouveaux équipements, l’opérateur peut déterminer les coûts de fonctionnement des équipements en multipliant le nombre de kWh / an indiqué sur l’étiquette par le prix qu’ils paient par kWh pour l’électricité.

Un autre facteur à prendre en compte pour déterminer le coût réel de fonctionnement du produit est la durée et l’étendue de la couverture de garantie fournie en standard.

Les étiquettes s’appliquent actuellement à la plupart des réfrigérateurs ou congélateurs commerciaux à portes pleines, mais les tables de préparation et les armoires vitrée ne sont pas concernées.

Fabricant et nom du modèle.
Classification, allant de A +++ (le plus efficace possible) à G. De récents changements de réglementation signifient que les produits notés F ou G ne devraient plus être disponibles à la vente.
Consommation d'énergie sur 1 an
Capacité utile pour les réfrigérateurs
Capacité utile pour les congélateurs
La classe climatique se rapporte aux conditions ambiantes dans lesquelles le test de armoire à eu lieu. La classe climatique 5 sur une étiquette confirme que le produit est capable de fonctionner correctement dans les conditions de «service intensif» (40 ° / 40% d'humidité relative) typiques de nombreuses cuisines commerciales. La classe climatique 4 sur une étiquette signifie que le produit n'est pas garanti de pouvoir fonctionner correctement dans un environnement au-dessus de 30 ° C.

Pour les utilisateurs soucieux de l’énergie et de l’environnement.

True a commencé à tester le R290 HC en 2007.

Depuis cette date, notre volonter de déveloper des meubles utilisant des gaz naturels réfrigération naturelle nous a poussé à revoir notre offre de produits dans sa totalité, et à fin 2020, nous achèverons la transition vers le 100% HC.

Grâce à cet investissement, True produit désormais des meubles réfrigérés les plus écoénergétiques actuellement disponibles sur le marché.

Nous aidons nos clients à être plus respectueux de l’environnement, à atteindre leurs objectifs de réduction de consommation d’énergie, à réduire leurs coûts d’exploitationet à leur fournir un produit de refrigeration de grande qualité et plus fiable.

Nous sommes prêts. L’Êtes-vous?